Arsène Wenger, l’interminable fin d’un cadre supérieur

C’est devenu une mauvaise habitude pour les fans du club d’Arsenal. Le board du club londonien reconduit de manière régulière  son manager général Arsène Wenger dans ses fonctions, une prolongation de deux années supplémentaires est en discussion. La liste de coach prêt à succéder à l’alsacien est exhaustive, mais Wenger reste, semble-t-il, la priorité des actionnaires du club.  Malgré l’absence de titre – laissons de côté la FA Cup qui n’a plus rien de vénérable – L’entraineur alsacien s’est borné à placer son équipe dans les quatre premières places du championnat d’Angleterre synonyme de qualification pour la champions league.

Intronisé par le vice-président du club David Dein, Wenger a rapidement appliqué ses méthodes au club londonien. Le dénommé Arsène Wenger incarne les visions de Dein. Polyglotte, séducteur, élégant, intelligent c’est un authentique produit de la nouvelle classe mondialisé. L’Alsacien est une excellente réclame pour la City, même s’il fut accueilli avec un certain scepticisme, personne n’a oublier le fameux , Arsène who ? . Sous la férule de l’infernal duo, Arsenal change radicalement de peau.

Dans un football anglais qui a vécu ses pires années en matière de qualité de jeu, Wenger remporte trois titres de champion et ce n’est pas un hasard si cela intervient durant ses années synonymes de néant pour le football britannique. Une fois que l’adversité a commencé à s’organiser, Arsenal est irrémédiablement rentré dans le rang.

Wenger s’est attelé à une toute nouvelle mission, la construction et la rentabilité d’un nouveau stade. Cette opération, d’après le général manager et le board du club londonien, était nécessaire pour aller de l’avant. Évidemment la construction est classique et répond aux critères du football moderne.  Il s’agit d’une arène dotée d’un ensemble de quatre anneaux, dont un, entièrement réservé à des loges louées à prix d’or et de multiples dépendances à travers le stade. En clair, le panorama offre une américanisation presque à la limite de la caricature avec comme finalité des consommateurs et non plus des supporters entièrement domestiqués par l’état des lieux.

Il est facile de critiquer le coach alsacien vu le manque de performance de ses équipes au plus haut niveau notamment en Champions League, mais Wenger n’est pas payé pour gagner la C1, mais uniquement à ce que le club véhicule une bonne image – risible – et qu’il réalise des bénéfices conséquents chaque fin de saison, et cela passe par une qualification en Champions League. Wenger n’est pas un entraineur au sens propre du terme, mais un cadre supérieur mandaté par un actionnariat pour produire des résultats positifs sur le plan financier, fermer le ban !

Après plus d’une vingtaine d’années à la barre du club londonien, on peut affirmer qu’Arsène Wenger a pris sa tâche très au sérieux, pour le malheur des fans…

Texte initialement publié sur le défunt support Sportvox en 2008, le texte à donc subit deux petites modifications.

Yves Alvarez

70 Comments

  1. Lol, tu avais peu ou prou écrit ceci il y a déjà 8-9 ans?? Effectivement dingue que ce soit toujours d’actualité, dans les grandes lignes au moins (« deux petites modifications » apportées, dis-tu)…

    Ben moi aussi je vais me répéter alors, pas de raison pour que le football seul bégaie, hein :

    1) Highbury me manque………………. J’adorais ce stade, pour moi l’un des plus sexy d’Angleterre (…et puis quelle Histoire surtout!) ; avec celui des Rangers en Ecosse, voire en Albion Villa Park : c’était la rénovation la plus réussie et plus respectueuse d’Europe, selon moi, ce stade était vraiment au top du top! (et je crois d’ailleurs me rappeler que, quand sa rénovation fut accomplie, le message du board londonien était en substance le suivant : « nous voilà bons pour 30 ans au moins! », tu parles…)

    2) On en a déjà causé jadis : qu’a réussi Wenger, que n’avait (dans un contexte tout autrement concurrentiel) réussi George Graham?

    • Malédiction de  » l’arena » que tu détestes je crois. idem pour l’Ajax je penses que tu apprécies cette « justice divine » 🙂

      Graham a une coupe d’Europe même si son style a été critiqué…

      • Ah ah, tu as bonne mémoire!

        Mais que veux-tu, puisqu’on fait difficilement meilleur marqueur de l’ultra-libéralisme qu’à ces Arenas… Alors oui, cette forme de malédiction n’est pas pour me déplaire :o) (même si, à Ajax, le déclin est surtout structurel – mais ils l’ont tant cherché, arroseur arrosé…)

        L’Ajax Arena d’ailleurs, tout part de là je crois…et alors quel bidouillage à l’œuvre pour financer ce stade, lol… Un modèle du genre, registre implication d’un Etat profond! (j’y reviendrai un jour, accablant)

  2. Bon finalement le match n’est pas terrible donc j’en profite…Je trouve le constat un peu sévère même si certaines choses sont vraies . Wenger a fait du bon travail à Monaco et sans « l’influence » de Bernard.T il aurait eu un meilleur palmarès en championnat. Après possible qu’il ne soit plus au niveau.

    Beaucoup de grands clubs anglais ont coulé : mauvaises finances , mauvais investissements , direction incompétente… On imagine que le club d’Arsenal voulait d’abord rentabiliser le stade puis avoir suffisamment de ressources pour continuer sainement dans un championnat de plus en plus dérégulé…

    Je pense surtout que le coach est un peu dépassé par le foot actuel comme des Capello ou des van Gaal ( ce dernier a quand même eu des résultats ainsi que l’italien..). Il a été l’un des précurseurs du management sportif dans le ballon rond mais a été un peu dépassé par la nouvelle génération.

    La qualité de jeu durant le court règne d’Arsenal n’était pas si mauvais à mon sens : Chelsea avait des résultats européens , United idem , Liverpool en 2001 etc.

    Je pense que Wenger est devenu une sorte de cadre mais au départ ce n’était pas le cas. Le gaillard était un pédagogue et avait façonné Weah quand personne n’y croyait. Il a eu une certaine malchance en finales de coupes d’Europe cela-dit

    L’un des points noirs c’est surtout que sa réussite au début c’est grâce au travail de Graham avec la ligne défensive notamment… Arsenal n’a plus de grognards depuis un bon moment…

    • Je connais assez mal Wenger, souvenir plutôt favorable de son Monaco tout au plus – j’étais surtout fan de Hoddle, à dire vrai, bref vraiment pas sûr d’avoir les idées claires… Mais pédagogue? Oui, je crois bien qu’il faille lui rendre cette justice-là.

      L’absence de grognards est interpellante en effet ; j’imagine que le choix est délibéré? Qu’en avait-il été sur le Rocher? Et concernant Hoddle et Hateley : étaient-ils arrivés à sa demande?

      • Possible. Wenger quoi qu’on pense du personnage est un type amoureux du jeu. Pas forcément un mauvais gars mais il a sans doute sombré pour des causes extérieures ( âge , lassitude…)

        C’est un révolutionnaire : il a apporté des techniques nouvelles en Angleterre. Maintenant il est dépassé… Etiquette d’un club disneyland en somme , l’âme britannique s’est évaporé… Le boring arsenal s’est mué en attractive but happy ( loser)…

        Wenger est ambivalent : il aime le jeu latin tout en essayent de gommer les particularités british c’est surprenant. A Monaco , Hoddle était venu à sa demande ainsi que Hateley. Wenger adorait Hoddle. Excellent joueur d’ailleurs. Objectivement je pense que sa période Monaco est intouchable. Il avait encore un bon esprit.

  3. Déçus par Sainté, il y avait de quoi faire un truc…

    Wenger a du flair au départ, car l’avait compris que ce qui était la force du football anglais malgré l’interdiction des clubs anglais en coupe d’Europe était en train de s’affaisser, de disparaitre, plus de bons joueurs, c’était l’occasion rêver de faire la révolution, et hop, mais…..

    Arsenal est devenu Arsenul, OK Arsenal et la coupe d’Europe période avant Wenger ce n’est pas sensas, mais le club londonien n’a jamais été ridicule, une C3, une finale de C2 et la victoire en C2 face à Parme, correct vu le standing du club…..

    Avec Wenger, Arsenal a pris quelques raclées et celle d’hier est gratinée. Est-il dépassé ? La question e l’âge ? Je ne sais pas, mais une chose est certaine, je n’ai jamais cru un seul instant qu’une équipe brit pouvait copier le logiciel de certaines formations latines et puis hop le tour est joué, surtout quand il n’y a plus rien d’anglais dans cette équipe……

    Il n’y a jamais eu personne pour le corriger, pour lui dire, là ce n’est pas possible, et puis cette presque rage à vouloir effacer ce foot anglais qui n’était pas assez convenable pour lui, quoique, il n’a fait que réintroduire le passing-game en perfide Albion, concept qui s’était un peu perdu, mais qui n’a jamais triomphé au plus haut niveau….

    • Je me demande, en vous lisant, s’il est resté quelque chose de Wenger au Japon, s’il y a là-bas quelque héritage laissé par l’Alsacien…?? Si un Japanophile a la réponse… :o)

    • Pas vu Sainté ; suivi Anderlecht… Bon résultat face au Zenit, la sauce semble prendre enfin – à l’échelle belge, le board bruxellois a cassé la tirelire cet été -, mais atteindre les 1/4, hum : c’est léger encore, il y aura des approximations qui ne pardonnent pas…

      Quand c’est bien il faut le dire aussi…et pour l’heure le foot belge de clubs fait vraiment des miracles – on a dit beaucoup de mal de notre réforme du championnat, de ces tarabiscotés play-offs…mais le fait comptable est là : notre football progresse sur la scène continentale depuis leur instauration.

      Faire plus et mieux avec les moyens du bord : ben je ne vois pas comment ce serait possible??

      Lyon était sur du velours, meilleur tirage possible…et l’état général du foot néerlandais fait peur quand même ; ils en ont vu d’autres, mais quelle déglingue…

    • Je pense que Wenger a été manipulé paradoxalement. Perez le voulait au Real c’est pas un hasard.
      Il est venu avec ses idées mais quelques chose , au fil du temps , s’est cassé. Faut dire aussi qu’il luttait contre le United tout puissant de Ferguson c’est pour ça que j’essaye d’atténuer les critiques.. et ensuite se ramène le Chelsea Mourinho et encore après le City des Mansour…

      Le leeds des 70’s jouaient pas vraiment à la brit , idem pour le Tottenham des 80’s ( du moins un moment)

      Wenger me fait de la peine en fait j’ai du mal à être sévère avec lui… il a peut-être crée un monstre sans le savoir…

      Alex : Au Japon? Aucune idée… A vrai dire peu d’information sur ce séjour…

      • Manipulé? Je n’en sais absolument rien…mais j’ai envie de proposer ceci : « à manipulé, manipulé et demi »??

        J’avais été marqué à son arrivée, en tout cas, par certains bruits de vestiaire ayant fuité chez les Gunners, selon lesquels l’un de ses premiers transferts, en l’espèce Remi Garde, ne l’avait été que pour que Wenger dispose d’une taupe dans le vestiaire… Ne me demande pas si c’était vrai (rumeur inventée alors de toutes pièces pour nuire à Wenger?), mais ça m’est toujours resté dans un coin de la tête cette histoire.

        Et puis il y a aussi ceci, plus tordu sans doute : Wenger me semble être (je n’ai pas vérifié) le plus long manager de l’Histoire de ce club, plus de 20 ans désormais…le nombre annuel de rencontres disputées a explosé…et il y a eu Bosman, certes, mais enfin, ce club n’est pas bien loin du sommet de la chaîne alimentaire, et dispose tout de même de moyens susceptibles d’en pérenniser les noyaux………………………et cependant, si l’on met de côté l’un ou l’autre vestiges de l’ère Graham : aucun de ses joueurs administrés qui ne figure au panthéon de ceux le plus souvent alignés dans l’Histoire des Gunners? (voilà qui tranche, tout particulièrement et même époque, avec le United de Ferguson)

        Enfin voilà, je ne sais pas ce que ça vaut :o) Et moi aussi il m’inspire un brin de pitié désormais…mais de l’ordre de celles qu’inspirent souvent ceux qui n’ont su partir à temps…

        • Oui en effet ils sont riches maintenant c’est bizarre… Bon ils ont fait quelques belles emplettes mais j’ai l’impression qu’elles ont été faites sous la contrainte et pour ne pas éveiller de soupçons…

          Il est possible que la soupe soit bonne mais certains « managers » gagnent plus que lui mais il doit être très bien placé.

          Mais il y a indubitablement quelque chose chez ce Wenger…

  4. Ce qui me paraît rigolo, c’est que là où Arsenal était une institution jadis (et pas des moindres!), j’ai gagné l’impression que l’institution y est Wenger désormais.

    Et puis s’ancrer si longuement dans un club, après avoir été si curieux, si aventureux (Japon…et Angleterre, donc)…? Peut-être cherchait-il l’argent, tout simplement…?

  5. Wenger a eu recourt à une taupe dans son vestiaire d’où le transfert de Remi Garde ? J’avais entendu ça, il y a fort longtemps……..À vrai dire je n’ai aucune idée, mais Fergusson a eu recours à ce type de pratique, suivez mon regard, certain sont des spécialistes quand il s’agit de traquer des taupes, lol…………….chuuuut, il est procédurier.

  6. J’ai l’impression qu’il y a eu une sorte de transformation du personnage.
    A Monaco il avait une excellente presse et c’était mérité. Il était très attentionné avec ses joueurs , donnait des conseils , avait le courage de prendre certains étrangers. Et très pédagogue dans le bon sens du terme.

    Ensuite à Arsenal. Au début tout roule. Et puis petit à petit le mauvais Arsène à la Docteur Jeckyill et Mister Hyde a pris le dessus même si le gentil sommeille et se libère parfois… Il est devenu très autoritaire dans son « management ». Certains joueurs ( pas forcément au niveau mais… voulus par lui..) on en fait les frais alors que par le passé il essayait de les remodeler. Je doute qu’en 2017 ou même avant il ait encore l’envie de polir un Weah… C’est là où le papier d’Yves devient pertinent : il y a eu une sorte de mutation. Je ne sais pas si c’est voulu ou si c’est une preuve d’incompétence collective mais aucun départ majeur n’a été véritablement remplacé… les grognards anglais , puis Vieira puis Henry puis Fabregas… ( Je crois qu’il avait fait partir Vieira pour installer l’espagnol non? Ah moins que ce ne soit des vilains ragots…)…

    A vrai dire je ne comprends pas vraiment la stratégie : même si le club est bénéficiaire financièrement où irait l’argent ? Quoi qu’on dise d’un United ou d’un Chelsea ( surtout le premier cité) et bien on peut dire qu’ils gaspillent et ne se privent pas pour acheter des joueurs…

    Pour en revenir à Wenger , il dénonçait le dopage car dit-il :  » certains joueurs venaient de certains clubs avec des données sanguines suspectes »… Il faut combattre tout ça ok mais… Paul Merson l’avait défoncé en disant qu’il y avait du dopage sous son règne dès son arrivée… Tout cela est très flou et quand on sait que le championnat anglais requiert une condition physique de haut niveau on reste dubitatif sur tout cela…

    C’est un peu comme la féérie Disney : nous on a des valeurs , rien de sale et quand on gratte un peu l’envers du décors…

    Bref pas très net. Peut-être que Wenger a été un projet ? Comme les projets Cruyff , les projets Messi… N’oubliez pas que dans les médias francophones pendant très longtemps il symbolisait l’axe du bien…

    • J’ignorais totalement ces déclas de Merson, merci!

      J’aimais beaucoup le joueur, vu à Liège d’ailleurs (victoire 0-7…et sans Ian Wright, svp!)…et j’observe grâce à toi que son sens de la formule rejoint le bonhomme qu’il fut… Ainsi quand il traite des produits administrés sous Wenger par exemple :
      ‘In comparison to what I had put in my system, nothing would have scared me.’… :o)

      • Ce 0-7, oulah… Je redécouvre l’équipe pourtant alignée par le Standard, et il y avait de sacrés clients : les internationaux belges Léonard, Genaux, Goossens et Wilmots ; le très élégant Cruz qui en compterait bientôt quelque 60 je crois pour le Brésil, Hellers super-joueur ; l’aussi fantasque que fantastique NL Van Rooy (fugacement international, d’ailleurs je crois)…..

        Cette déroute coûta pour de bon sa place à l’entraîneur Arie Haan, derniers clous de son cercueil au Standard…

    • Me souviens de Merson, mais là encore, que faut-il croire ? ? Eh qu’est-ce que Merson entend par dopage ?

      Les Anglais m’ont toujours paru prudents face à la question du dopage. Bob Paisley qui en connaissait un rayon sur la question était obsédé par la récupération de ses joueurs d’où le fait que les Reds ne travaillaient pas le physique durant la semaine, récup et petits jeux à l’entrainement, par contre, aucun joueur ne pouvait jouer au con avec l’aspect alimentaire, le tabac et l’alcool, Paisley ne plaisantait pas avec ça, ce qui à toujours été un fléau dans le foot brit, mais qui aurait tendance à se répandre de nouveau un peu partout depuis qq années , la question est qu’elle est la contre-partie ?

      • Précision, quand Merson évoque ce qu’il s’était mis dans l’organisme avant Wenger : je suppute, vu le personnage, qu’il parle d’alcool etc, hein ;o)

        Van Rooy n’a jamais été international, au temps pour moi. Par contre élu plus grand talent du champ’ NL en 85 (quel palmarès qu’à ce sacre individuel, d’ailleurs…), pied gauche et vista bien souvent fantastiques – l’hygiène de vie par contre…

        Joueurs anglais responsabilisés, Yves? Oui, j’ai lu ça bien souvent moi aussi…et d’ailleurs, auraient-ils supporté d’être infantilisés?

        • Ce que j’ai lu (3-4 articles fissa) : tablettes dont Merson ignorait la nature… créatine… injections diverses… Il en dit aussi que son cœur s’emballait aussitôt.

          Ce qui est certain : il ne porte pas l’Alsacien dans son cœur!

  7. Monaco
    Wenger arrive dans un club qui possède un bon effectif, il a redonne un nouveau souffle à l’équipe du rocher, et la venue d’Hoddle qui n’était pas un bon joueur, mais un très grand joueur fait que Wenger est pris au sérieux.
    Sur son séjour au Japon, il n’y a pas grand-chose de disponible, si on écoute le propre intéressé, il semble que le championnat français était devenu irrespirable ? ? Pourtant, Monsieur Bernard n’était plus en place.

    Cet épisode de guéguerre face à l’OM est intéressant, car Wenger à toujours jouer la victime, mais ça ne l’a pas empêché de tenter de monter une coalition d’intérêts via qq coaches contre Monsieur Bernard, il y a beaucoup à dire sur ce dernier, mais il n’a fait qu’appliquer des méthodes qui sévissait un peu partout en Europe, mais ceux qui se sont offusqués – médias et acteur du foot tricolore – de son omniprésence qualifiée de nocive dans le foot français ne valaient guère mieux sur le plan moral.

    En arrivant à Arsenal, Wenger comprend que le foot anglais est en pleine phase de délitement. Les clubs anglais ne sont pas ridicules au sortir de leur suspension suite au drame du Heysel. Mu et Arsenal remporte la C2 face au Barça et Parme, mais rien à faire……

    Les Anglais abandonnent leur style, Wenger à une grande part de responsabilité dans ce changement et le foot brit plonge pour de bon. Depuis, le bilan des clubs anglais en coupe d’Europe sur les vingt dernières années est ridicule, tiens, comme celui d’un certain manager alsacien…
    Créatine, la grande histoire de la fin des 90’s début 2000’s….

    Ne jamais oublier que ce produit était utilisé par qq équipes, car il possédait la particularité d’être un produit masquant facilitant la prise d’EPO.

    • J’ignorais les vertus masquantes de la créatine………………. Merci!

      Hoddle? En général, je n’ai aucune mal à adopter des positions hétérodoxes, ça ne me fait pas peur :o) Mais sur Hoddle j’ai toujours eu peur de dire devant autrui ce qu’était mon sentiment à son endroit, à savoir : je ne vois aucun autre joueur occidental (j’exclus donc les sudams et les Européens de l’Est) qui approchassent alors le talent intrinsèque du bonhomme ; pour l’Europe de l’Ouest, ce type était pour moi un extra-terrestre… Voilà, c’est dit (ça fait du bien :o) )!

  8. Je vais tenter de m’incruster avec prudence dans vos débats tant ce football et sa culture m’est Terra Incognita (et que la Premier League m’horripile au plus haut point…)…

    …mais je rejoint entiérement Alex sur  la nostalgie d’Highbury, ce stade avait une sacrée gueule !
    Je ne regardais pourtant que trés peu de foot anglais vu qu’il n’était diffusé sur aucune chaine sud-américaine, mais à chaque fois qu’ils nous faisaient des résumés de matchs, ce stade et son ambiance ne me laissait jamais insensible, quand je pense qu’ils ont détruit ce chef d’oeuvre pour cette horreur d’Emirates…

    Petite question: a la lecture de vos coms sous l’article traitant d’Aston Villa, j’avais cru comprendre que certains clubs anglais pouvait avoir certaines accointances avec certaines loges maçonnique assez puissante au Royaume-Uni.
    Ma question va peut-être sembler un peu naïve, mais serait-ce également le cas d’Arsenal ?

    J’ai, par mes peu d’information sur le Royaume cru comprendre que ce club était particuliérement apprécié de certains membres de la famille royale, (mais cette famille détient-elle réelement une quelconque forme de pouvoir ?) d’ou mes petites interrogations…

    • Loges…maçonniques?

      Je n’avais pas souvenir de tels échanges, donc j’ai été me rafraîchir la mémoire et pour ma part, en tout cas, je parlais de loges…comme on en voit à la tribune hyper-étroite de la Bombonera, ami conspirationniste ;o)

      Ceci étant dit, des maçons dans le foot anglais, des aristocrates aussi (puisque tu évoquais la famille royale, laquelle a régulièrement témoigné d’affection pour Arsenal ou Villa) : ô que oui il y en eut!…mais quelles conclusions en tirer? Ben je ne sais pas!

      • Des Sirs, des Lords…et des Princes même (quoique surtout honorifique, sans doute?) : on en trouve en tout cas « quelques-uns », dans l’Histoire institutionnelle du foot anglais, oui.

        Mon cas préféré à avoir été membre d’une loge maçonnique, pour ceux que je connaisse du moins : c’est Alf Ramsey…puisqu’il s’en murmura (mais c’était perfide, peut-être? – Ramsey était sociétalement connoté…) qu’il y avait gagné des appuis utiles pour diriger les Three Lions…?

  9. Hoodle

    Joueur hors catégorie, son physique n’avait rien de sensas, un brin emprunté , raide, cassé, mais il possédait un sens du jeu et une technique, difficile de faire mieux…..Fascinant d’avoir réussi à faire l’attelage des deux.

    Carbo ,

    On retrouve un peu de tout dans l’organisation du foot brit, Lords, Princes, Maçons, entrepreneurs de toutes sortes……
    Mais tous ses acteurs du foot brit et c’est le paradoxe de l’histoire ne possédait pas de grosse fortune, rien de commun avec ce que l’on voit de nos jours en PL…..

    Riches et aisées certes, mais pas de quoi balancer des millions de livres sterling dans le foot, d’où chez l’ensemble une certaine culture football qui est partit en fumé quand les nouveaux investisseurs ont débarqué en perfide Albion….

    • Je crois que l’ensemble des points grappillés par Hoddle pour le Ballon d’Or, dans TOUTE sa carrière (laquelle fut longue, du reste), peuvent se compter sur les doigts d’une main (3 points??)…et ce alors qu’il possède un palmarès européen, était la tête de proue de ce qui, depuis ce que j’en ai vu, reste la plus belle équipe d’Angleterre…

      Bref : il présentait bon nombre des critères chéris par les grands électeurs du BO, et cependant… Je ne comprends pas…

  10. Maintenant que j’y pense, il est vrai que cette « arénarisation » massive du football, en particulier ouest-européen (même si l’Amérique du Sud commence également à être touché, cf exemple brésilien ou xeneize …) depuis une ou deux décennie me semble pour le moins décidé et voulu de longue date, merci donc de me rappeler ou se trouvait les précurseurs de cette dérive, qui touche pleinement la France aujourd’hui…

    J’adorais les stades de Gerland ou le Vélodrome d’avant son hideuse rénovation, ces stades étaient reconnaissable entre mille, quel dommage…

    Ce qui me marque également, c’est que cette aseptisation massive des stade touche également les étages inférieures de votre football. J’en ai fait l’expérience dans ma ville du Havre, ou le stade Deschaseaux, hautement historique et qui me plaisait énormément à été remplacer il y’a 5 ans par une horreur sans nom, le stade Océane, ou personne ne va d’ailleurs, lol…

    Mais quel est le but final de cette « arénarisation » massive du foot mondial ?
    Ramener plus de gens aux stades (pas une franche réussite pour l’instant…) ? Privilégier ces fameuses loges (mdr…) qui paraissent prioritaire économiquement aujourd’hui ? Volonté des diffuseurs TV de disposer d’outils moderne et sophistiqués ? Blanchiment d’argent ? Tout ça reste très louche…

    • Au temps pour toi? Tracasse, j’ai déjà fait tellement de pire… :o)

      L’arénisation, pourquoi? La première hypothèse qui me vienne à l’esprit, et qui n’a rien d’original, est celle d’une standardisation… Le foot se globalise, pas de « raison » que les stades ne suivent le mouvement…

      Gerland a une valeur patrimoniale certaine! ; encore heureux que ce stade fût à ce titre protégé, et ait pu être recyclé pour le rugby, sans quoi… D’autres n’ont pas eu cette chance…

      Bien des stades étaient identitairement si marqués, représentatifs du génie singulier d’un peuple, d’une région, d’une période historique, d’un pays… Pareils témoignages seraient-ils gênants pour l’une ou l’autre doctrine?

      Il reste tout de même, çà et là, des réalisations parfois surprenantes… Mon dernier choc, ça a été ceci : http://www.info-stades.fr/stade/877/felcsut-pancho-arena

      L’extérieur, aussi, vaut sacrément le coup d’oeil…………et cette architecture sent bon certaine « magyaritude », en tout cas ce n’est pas moi qui reprocherai à l’administration Orban d’avoir voulu se démarquer par un style national voire « souverainiste », magnifique!

  11. Stades
    C’est le duo Blatter-Valcke qui a popularisé l’idée du concept aréna et forcé tous les pays désireux d’organiser la CM ou bien l’Euro – forte implication du deuxième – qui a contribué à imposer le concept de l’aréna. Derrière, personne est dupe, corruption massive et renvoi d’ascenseur, etc etc…
    Quand les supps ne possèdent pas leur club, ben…..

    Le premier Vel, j’étais ado, des avantages et des défauts comme tous les stades, mais c’était le Vel point barre. Le nouveau Vel après 98 ? Projet entériné par un comité de personne ayant pignon sur rue dans la ville, ne pas en rire…….Raté, le vent s’engouffrait de partout, ses formes elliptiques n’étaient pas adaptées à l’environnement.

    L’actuel, le résultat de ses pourritures de la Fifa & l’Uefa et tout ce qui gravite en dessous….La toiture a couté 200 millions, alors qu’il pleut une fois par an, je n’ai pas encore mis les pieds, ils peuvent m’attendre…

    Certains médias ont tenté d’en faire un stade de référence, il est magnifique et blablabla………Mais entre marseillais, une moitié n’a pas d’avis – acculturés – l’autre rejette cette arnaque….

    Deschaseaux ? J’ai vu le nouveau stade du Havre sur skycrapercity, du basique, Deschaseaux avait besoin d’un lifting, qq améliorations et c’était bon comme bien souvent beaucoup de stades……

    Ce stade Puskas de Budapest, énorme, il n’a pas du plaire à la Fifa …

  12. Highbury

    Quand je voyais des extraits ou un match d’Arsenal, je reconnaissais le stade en une seconde, idem avec La Luz de Benfica………il a y qq années, voilà que je tombe sur un Benfica-Arsenal en amical, j’ai mis qq minutes pour comprendre que le match se déroulait à Lisbonne malgré la tenue extérieure d’Arsenal…………Les deux stades sont quasi identiques, réaliser par le même cabinet d’architectes.

    Houston

    Fin 2000, Houston s’est vu offrir une nouvelle franchise NFL suite aux transferts des Oilers à Nashville devenu Titans….

    Le propriétaire des désormais Houston Texans ne trouve rien d’autre que de construire une nouvelle arène à qq mètres du mythique Astrodome, premier stade couvert du monde. Les fans ont hurlé, il suffisait de faire un lifting pour que l’Astrodome soit de nouveau opérationnel, beaucoup de fans ont invité le proprio à dégager, lui et sa boite en carton….

    Marrant quand on pense que l’Astrodome aboutit à la création du concept des arénas, comme quoi….. http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=1274303&page=3

    • La Luz? Ben je t’avoue être de ceux qui trouvent réussi le nouveau stade du Benfica, Arena certes…mais singuièrement chaleureuse ; il y a un truc.

      L’Astrodome, que tu m’as fait découvrir, waouw…………………. J’ignore si je l’avais déjà proposé ici, je crois que oui, mais la galerie Ravenstein, antérieure d’une dizaine d’années, en fut-elle une source d’inspiration? (ci-contre photo de sa rotonde : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/ec/36/66/ec36664ebf47434813bed877a9be1983.jpg)

      Je doute tout de même de la parenté ; les US n’ont besoin de personne pour faire du style international – ils y ont toujours excellé!

      • J’avoue enfin, surtout même, avoir été de ceux qui reprochèrent à la Belgique d’avoir manqué d’ambition pour ses stades de l’Euro2000 – dont les enceintes tranchaient vraiment avec l’hyper-modernisme affiché par certains stades du co-organisateur NL (Amsterdam…et plus encore Arnhem!)

        Sauf qu’avec le recul……………… Matez-moi le stade dit « du Pays de Charleroi », ce mécano irrégulier pour épouser (et un peu plus… – construction à dire vrai des plus illégales…) le contexte urbain : https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=ByMceVIE&id=9B4B571D943D6836C8AF252B9465C3693993C315&q=stade+du+pays+de+charleroi&simid=608032405419591075&selectedIndex=21&ajaxhist=0

        C’était l’œuvre d’un architecte local, resté d’ailleurs inconnu… Le stade coûta 3 fois rien (alors que 3 nouvelles tribunes avaient pourtant dû être construites pour l’occasion), et cependant : quel charme singulier il…avait! (démantelé par la suite…et à juste titre, sa capacité était trop grande pour les affluences du Sporting local)

          • Alex, Ahah le systéme n’a finallement pas réussi à te dompter, petit poney sauvage que tu est… 😉

            Oh lala génial ce stade de Budapest !!!

            C’est une volonté d’Orban cette architecture néo-gothique austro-hongroise ? En tout cas j’aime beaucoup, quel charme ! (l’extérieur est juste dingue…)
            Bon, autant pour moi finallement, certains résistent encore à cette standardisation à outrance, qu’ils tiennent bon !

            Oui, ignoble cette nouvelle aréne de Rijeka, la ville est tellement belle pourtant… Patience, les croates commencent déjà à se rendre compte de la dangereusité du Monstre bureaucratique qu’ils ont rejoint il y’a 3 ans, patience….

            Dans le même style que ce stade de Rijeka, il y’a le stade de Saïda, au Liban, inaugurée en 2002 pour les JO méditterrannéens et assez réussi je trouve, malgrés cette piste d’athlé:
            http://4.bp.blogspot.com/_gJMCSTp8SGs/SpZ9UoeF56I/AAAAAAAACZc/7whp2TrpeRo/s1600-h/Saida+Stadium_Lebanon.jpg
            http://www.panoramio.com/m/photo/73271568

            Mais le must du must, dans ces stades proches de la mer reste bien évidemment l’Estadio Olimpico des Ramplas Juniors (club de D2), donnant directement sur la baie de Montevideo. Quelque chose à faire absolument à Montevideo, le billet est quasiment gratuit, on y raméne sa calbebaza de maté, et on y passe à chaque fois un super moment, que le jeu proposé sur le terrain soit à la hauteur ou pas:
            http://municipioa.montevideo.gub.uy/node/234 (l’entrée du stade…)

            http://www.stonek.com/coment_es.php?outside=58067 (vue de haut)

            http://www.referi.uy/ya-se-venden-las-entradas-rampla-cerro-n291482 (vue de la tribune principale)

            J’aime bien cet ancien stade de Charleroi également, dommage qu’il fut démontés…

            Yves

            200 millions pour cette monstrueuse toiture au Vélodrome !?
            Je ne connait pas vraiment les ressort du dossier, mais ça m’a tout l’air de quelque chose de bizarre…
            Blanchiment d’argent (désolé si le cliché t’agace, j’adore Marseille, mais… 🙂 )

            Sinon, le nouveau stade de Peñarol, inaugurée en mai dernier, me plait toujours autant, et même de plus en plus avec le temps qui passe (1/4 seulement de places assises, superbe !):
            http://campeondelsiglo.com/web/2016/01/27/estadio-fotos-exclusivas/

            Je ne savait pas que c’était le tandem Valcke-Blatter qui avaient mis en place cette standardisation des stades souhaitant organisé un Mondial, la candidature rioplatense de 2030 me fait de plus en plus flipper…

            Bon, et sinon, rien de mieux pour finir un week-end qu’un peu de belle musique (a écouter lorsque tu manquera d’inspi pour terminer ton bouquin Yves, ça te mettra dans l’ambiance 😉 ):
            https://youtu.be/AtjpX7N1uMs

            • « Donpter »? Sais pas..;mais quelque part j’aimerais bien ; se poser sur tous les plans ne doit être tout-à-fait désagréable…

              C’est parce que j’avais bon souvenir de ton amour du stade des Ramplas, que j’ai pensé à te soumettre photo de celui de Rijeka………………et du sacrilège et affreux stade supposé le remplacer…

              Puskas Academy? Oui, l’équipe Orban est derrière ça – ils ont dû essuyer une campagne médiatique à cause de ce stade, d’ailleurs…

              Attention à ne pas confondre ce stade avec le mythique stade Ferenc Puskas, ex-Nepstadion………………..et que dans mes souvenirs il est question d’actualiser (voire tout bonnement de détruire?) au profit d’une arena pour l’Euro2020…

  13. Pour revenir à Wenger
    Wenger n’a pas essayé de chercher à améliorer le jeu anglais des 70’s & 80’s, il a tourné la page !…Il est venu à bout des défenses immunitaires du football local assez rapidemment pour réintroduire une forme de passing game, un football basique qui se joue un peu partout de nos jours.

    Football générique, stade générique et identité de club générique, Wenger a réussi ce pour quoi il avait été mandaté.

  14. Sinon j’aimerais bien avoir votre avis, Yves et Alex sur un joueur comme Matt LeTissier, ses buts sont tous plus sublimes les uns que les autres, et puis ce style, cette maitrise, cette tranquilité et ce sang-froid…
    Comment se fait-il que ce type soit resté toute sa carriére dans un club comme Southampton, aucun « grand » ne voulaient de lui ? Trop british a une époque ou la PL était en pleine continentalisation (et puis il est plus normand que britton finalement, ou entre les deux…) ? Et surtout pourquoi si peu de séléction en Equipe Nationale ?

    • Le Tissier, j’en arrivais (et comme beaucoup, sans doute) à mettre la BBC le samedi soir en me demandant surtout ce qu’il avait encore bien pu réussir comme but – seul autre joueur qui m’ait fait ça, mais avec la RAI cette fois : Maradona! Le « goal of the month », tu avais même parfois l’impression qu’il n’y avait que du Le Tissier…

      Pas de réponse tranchée à te proposer pour ma part. Son cas me fait fort penser à celui de Nilis, autre buteur-esthète, et qui souffrit aussi d’une forme de malentendu en équipe nationale, ça ne collait pas… Mais Nilis a eu sa chance, lui, loooongtemps (plus de 30 matchs avant d’y inscrire enfin son premier but…bien qu’il dût attendre que le groupe Belgique soit archi-nul pour qu’on lui en confie les rênes – avec son meilleur « ennemi » Wilmots – , et éclate enfin en Diables Rouges)…alors que Le Tissier, c’est quoi : une dizaine de sélections, et un temps de jeu plutôt chiche quand il avait la chance d’être sur pelouse…

      Il n’avait rien du jeu énergique de ses équipiers, joueur franchement débonnaire et même fort lent… Je ne lui ai jamais reconnu non plus le coup d’œil d’un Hoddle (qui d’ailleurs fut le dernier à le sélectionner, je crois?), bref, je crois que c’était compliqué de l’insérer dans un logiciel. A Southampton, pas de souci : c’était le patron, il avait les coudées libres…mais trouver sa place, et sa liberté!, au cœur même de l’équipe nationale…???

      Il fut très courtisé, oui…mais je n’en sais pas plus – on dit que le gaillard est attaché à sa région, bon…

      • Juste ajouter un truc, c’est qu’une de ses grandes forces tenait je crois à sa lenteur justement. Dans mes souvenirs en tout cas, que de buts d’anthologie qui bien sûr procédaient de sa technique, de ses inspirations…mais aussi d’une forme de contre-temps ; son rythme personnel était plutôt monotone (antithèse de la double-accélération à la Cruyff), pas très soutenu…et cependant déstabilisant! J’ai en tout cas encore 5-6 buts en tête où ses adversaires sont en place…mais se jettent trop tôt, trop vite ; comme si Le Tissier évoluait dans une dimension temporelle étrangère, et à ce titre malaisément appréciable, difficilement gérable.

        Je plains en tout cas les sélectionneurs anglais qui durent composer avec lui (je vise son jeu, non sa personne) et avec la vox populi (qui le réclamait) ; son cas a dû en embarrasser plus d’un je crois, et bon nombre des sélections qu’il gagna durent l’être pour pouvoir dire qu’il avait reçu sa chance, contenter l’opinion (son surnom aux Îles dit beaucoup de sa popularité et de la valeur lui-prêtée : « Le God »)… Ca n’engage que moi! :o)

  15. Le Tissier.

    C’était un joueur qui n’avait pas le physique adéquat pour évoluer dans un gros club, et puis, Le Tissier jouait pour s’amuser, il transpirait le football, il n’était pas à sa place dans une grosse écurie, il était trop pur pour ça d’où l’intégralité de sa carrière de joueur effectuer à Southampton, club sympa et sans pression. Il a été victime de la concurrence en sélection…..

    Il n’a certes pas gagné de titre, mais il s’est amusé comme un fou et en rendu dingue les supps de Southampton et de bien d’autres clubs, peu de footballeur ultra titré peuvent en dire autant.
    https://www.youtube.com/watch?v=YB9HjYmYwpk

    • Tu vois des joueurs anglais, avant lui, à avoir évolué dans son registre, avec un style similaire??

      Pour moi et mid-90’s en tout cas, il était avec Zola et Kinkladze (fugacement passé à Boca, Carbonero!) la grande attraction de ce championnat ; avec ces 3-là c’était vraiment de la régalade chaque semaine…mais depuis lors, et hormis peut-être le fort irrégulier Bolasie… C’est devenu tristounet je trouve, fort sérieux…

      • Kinkladze est passé par Boca ?
        Tu m’apprend un truc la, merci !
        J’en ai vraimment aucun souvenir…

        Bolasie oui, j’aime bien ce joueur, dommage pour la RDC qu’il ne fut pas avec eux le mois dernier…

        Mahrez me plait bien aussi, même s’il est un peu rentrer dans le rang cette saison. Il y’a chez lui une once de résidu géniale je trouve, dans la lignée des Assad, Belloumi, Madjer, Betrouni, Dahleb…

        • Oui, un grain de folie chez Mahrez aussi, c’est vrai.

          Ce stade liégeois pile-poil en adéquation avec son environnement immédiat, fait d’usines décrépies, d’un viaduc ferroviaire (on le distingue en haut à gauche sur la photo) et, surtout, de cités-jardins ouvrières? C’était jadis l’antre du FC Tilleur, club d’ailleurs plus authentiquement prolo que ne fut le Standard, et qui s’accrocha assez héroïquement quelques années en 1ère division belge… La buvette, on dirait une proto-loge pour prolos, j’aime bien…

  16. Bonjour,

    concernant Wenger je partage le jugement d’ensemble : son patron attend de lui un rendement, une plus-value, pas des titres. Je suis aussi d’accord qu’il a largement contribué à l’asepsie de la « sauvage » BPL, à sa domestication, à sa standardisation, à sa marchandisation. Cependant, je me pose une question : en cela, Wenger poursuivait-il des objectifs personnels, était-ce sa volonté ou bien s’est-il contenté de faire ce que les dirigeants d’Arsenal lui demandaient et ne fut-il alors que l’exécutant de volontés supérieures ? Fut-il un instigateur de ce virage ou n’en fut-il qu’un exécutant ?

    Concernant l’uniformisation des stades, je rejoins aussi les conclusions d’ensemble : on assiste à une standardisation qui répond à une logique de mondialisation/globalisation. De plus, mais c’est à vérifier, cette standardisation doit permettre de réserver les activités à quelques cabinets d’architectes et quelques entreprises de construction, toujours les mêmes. Et les « arènes » sont aujourd’hui la marque du bon goût mondial en matière d’enceintes sportives, comme l’est le complet pour l’habillement masculin mondial.
    Mais il est vrai que ces « arènes » ne sont pas bien jolies. Le stade Océane du Havre, cité plus haut, ressemble tout à fait à une baignoire. C’est hideux ! A Bordeaux, pour l’Euro 2016, la municipalité a pondu un drôle de machin à côté du Lac. Ce truc, financé en PPP, a coûté plusieurs centaines de millions d’euros. Extérieurement, je ne le trouve pas vilain : ces poteaux, on dirait les pins des Landes. On se croirait dans un roman de Mauriac. Mais, à l’intérieur, c’est bizarre. Déjà, le prix des places a augmenté. Ensuite, à l’intérieur, toutes les places sont assises et il y a des accoudoirs ! On se croirait dans son fauteuil, devant sa télé. Et comme toutes les tribunes sont couvertes et que l’éclairage est très fort, cela renforce l’impression de regarder un match à la télé chez soi. Et puis, vu l’ambiance dans le stade (ces Bordelais sont d’une tristesse, et pas seulement les samedis soirs…), on a aussi l’impression d’être dans son salon. Troublant ! J’y suis allé une fois, c’est la dernière. Lescure-Chaban était rigolo, même si le public était nul !

      • Ben tu ne ménages pas les Bordelais, dis donc :o)

        M’enfin, ça rejoint ce que tous les Français « neutres dans l’affaire » me disaient naguère, quand je leur demandais où traîner tandis que je faisais un tour de France : « à Bordeaux ou à Toulouse? »………………et tous de me dire de passer direct à Toulouse! (…tout de même passé 3 nuits à Bordeaux, et la ville a au moins le mérite d’être globalement magnifique!)

        Les PPPs, bien vu……………. J’ai l’impression que son imprégnation dans le football est un truc très français surtout…

        • Ben, je suis Béarnais d’adoption, par ici les 33 on les aime pas trop, même qu’on les appelle les doryphores ! A part ça, les Bordelais huent leur équipe lorsqu’elle ne gagne pas… Ils se la pètent pas mal. Mais leur ville est très jolie. En effet, je préfère Toulouse, moins bourgeoise, moins prétentieuse, plus agréable. Et c’est aussi une très très jolie ville. Mais je ne suis pas encore allé au Stadium : je voulais pour TFC-ASNL le 17 décembre, mais il faisait vraiment trop froid ! Je suis douillet, moi… Ce sera pour une autre fois, et pourquoi ne pas essayer Ernest Wallon aussi !

          A Pau, j’étais allé voir quelques fois la Section au Hameau, lorsqu’elle était en Pro D2. C’était rigolo. Stade champêtre, le Hameau : il y a même une tribune qui est une butte piquetée de gazon : http://images.larepubliquedespyrenees.fr/2015/02/12/56815a8da43f5e4d4090dc32/golden/pour-le-projet-d-extension-du-stade-du-hameau-le-montage-financier-s-affine-mais-n-est-pas-abouti.jpg

          Mais il est en réhabilitation, puisque la Section se maintient et semble partie pour rester encore quelques années en Top 14, voire même jouer la Coupe d’Europe. Et le Pau FC n’est pas ridicule non plus, puisqu’il se maintient en National depuis pas loin de 10 ans je crois. Le projet est ambitieux : http://www.section-paloise.com/club/chiffres-cles-2

        • Ben, je suis Béarnais d’adoption, par ici les 33 on les aime pas trop, même qu’on les appelle les doryphores ! A part ça, les Bordelais huent leur équipe lorsqu’elle ne gagne pas… Ils se la pètent pas mal. Mais leur ville est très jolie. En effet, je préfère Toulouse, moins bourgeoise, moins prétentieuse, plus agréable. Et c’est aussi une très très jolie ville. Mais je ne suis pas encore allé au Stadium : je voulais pour TFC-ASNL le 17 décembre, mais il faisait vraiment trop froid ! Je suis douillet, moi… Ce sera pour une autre fois, et pourquoi ne pas essayer Ernest Wallon aussi !

          A Pau, j’étais allé voir quelques fois la Section au Hameau, lorsqu’elle était en Pro D2. C’était rigolo. Stade champêtre, le Hameau : il y a même une tribune qui est une butte piquetée de gazon : http://images.larepubliquedespyrenees.fr/2015/02/12/56815a8da43f5e4d4090dc32/golden/pour-le-projet-d-extension-du-stade-du-hameau-le-montage-financier-s-affine-mais-n-est-pas-abouti.jpg

          Mais il est en réhabilitation, puisque la Section se maintient et semble partie pour rester encore quelques années en Top 14, voire même jouer la Coupe d’Europe. Et le Pau FC n’est pas ridicule non plus, puisqu’il se maintient en National depuis pas loin de 10 ans je crois. Le projet est ambitieux : http://www.section-paloise.com/club/chiffres-cles-2

        • Ben, je suis Béarnais d’adoption, par ici les 33 on les aime pas trop, même qu’on les appelle les doryphores ! A part ça, les Bordelais huent leur équipe lorsqu’elle ne gagne pas… Ils se la pètent pas mal. Mais leur ville est très jolie. En effet, je préfère Toulouse, moins bourgeoise, moins prétentieuse, plus agréable. Et c’est aussi une très très jolie ville. Mais je ne suis pas encore allé au Stadium : je voulais pour TFC-ASNL le 17 décembre, mais il faisait vraiment trop froid ! Je suis douillet, moi… Ce sera pour une autre fois, et pourquoi ne pas essayer Ernest Wallon aussi !

          A Pau, j’étais allé voir quelques fois la Section au Hameau, lorsqu’elle était en Pro D2. C’était rigolo. Stade champêtre, le Hameau : il y a même une tribune qui est une butte piquetée de gazon.

          Mais il est en réhabilitation, puisque la Section se maintient et semble partie pour rester encore quelques années en Top 14, voire même jouer la Coupe d’Europe. Et le Pau FC n’est pas ridicule non plus, puisqu’il se maintient en National depuis pas loin de 10 ans je crois. Le projet est ambitieux.

          • J’avais été frappé par la beauté austère et minérale de Bordeaux…non moins que par le caractère brin froid ou distant de ses habitants – Toulouse à ces égards : le jour et la nuit, en effet! C’est un peu comme Anvers (Bordeaux) et Liège (Toulouse…quoique Marseille plutôt, mais bon), sinon qu’il n’y a aucune rivalité particulière entre nos deux villes, bien au contraire. J’ai fait le Stadium mais il m’a laissé un peu de marbre, trop étalé à mon goût (je préfère les cuvettes).

            « Butte piquetée de gazon »…………… Ca m’a titillé ça, alors j’ai regardé des photos…et j’adore :o), ça donne fissa envie d’y pique-niquer – à l’instar des Ramplas de Carbonero, d’ailleurs.

            Ce genre de « gradins » champêtres, c’est vraiment ce que je préfère – top dans le genre en Belgique (mais peut-on encore y prendre place, ça…) : Parc Duden de l’Union et Stade de Buraufosse, à quelques kilomètres de chez moi…

              • Salut,

                ta dernière photo on est à quel niveau ? Division 8 ? Par ici, il y a quelque chose que vous n’avez pas en Belgique. Des terrains avec de magnifiques vues sur les Pyrénées. A Bielle, Arthez-d’Asson, Luquet ou dans la plaine de Nay, je passe plus de temps le nez en l’air qu’à suivre le ballon ! Et puis, à Bielle, la buvette est pratiquement intégrée au poteau de corner tant l’espace est exigu. Le terrain est tout petit, en pente (dans les deux sens), du grand art !

                « Pau est la plus belle vue de terre comme Naples est la plus belle vue de mer. » C’est pas de moi, paraît que c’est de Lamartine. Il avait bien raison ! A Pau et dans les environs, il n’y a vraiment que cette fichue montagne qui vaille la peine. Mais alors, elle la vaut à l’infini et passionnément…

          • Salut Nico, content de ton retour !

            M’en parle pas, 10 ans que j’habite au Havre, Deschaseaux avait certes des défauts, comme tout les stades, mais il me plaisait bien moi ce petit stade, et puis ce coté historique, vieux stade pour club doyen, ça me plaisait moi !

            Et puis surtout, pourquoi cette augmentation de capacité, sachant que le club remplissait déjà trés difficilement le Deschaseaux ?
            Quand je pense que 40 millions d’argent public soit parti en fumée las-dedans…

            J’ai été à son inauguration face au Real, aie, j’ai tout de suite comprit que j’irais plus trop voir le HAC jouer à partir de cet instant. Pas de chance pour moi, à peine un mois plus tard, match amical France-Uruguay, suivie d’un France-Brésil on aurait dit que le sort s’acharnait sur mes épaules…

            J’y suit à nouveau aller deux ou trois fois depuis, mais j’arriverais jamais à m’y faire… Moi qui ait passé ma jeunesse dans les tribunes du jardins de l’hippodrome de Piedras Blancas et du Centenario, me retrouver dans ce « truc » fade, sans saveur et aussi froid, brrr…

            Merci pour vos réponses sur Le Tissier les gars !

            Alex, génial ta buvette ! Quel club y réside ?

  17. Nicolas

    Wenger était sur un nuage quand il est arrivé à Highbury, il ne touchait plus le sol, faut se mettre à sa place, il est français et le gars est introniser manager général d’un des plus prestigieux clubs Anglais, du jamais vu.

    • Wenger…premier entraîneur continental en Angleterre??

      De managers étrangers avant lui, j’ai trouvé le Sud-africain Hauser, puis l’Uruguayen Bergara – ces types sont décidément partout ;o) – , tous deux dans des clubs mineurs…

      Et pour un club d’envergure : ben avant Wenger, je ne vois guère qu’Ardiles…???

      Mais des continentaux???

  18. Wenger à désanglisicer le jeu local, dès sa prise de fonction à Highbury = fatal au foot brit dans son ensemble….

    Ce qui j’ai pris dans la tête d’avoir dénigré Wenger dès ses débuts ………. Ce n’était pas bien difficile d’avoir raison, si on connait un peu le foot brit …

    Tiens, les footix sont fou de statistique, on va voir ce que les prédécesseurs de Wenger ont fait en Coupe d’Europe ?…
    Graham, Neill, Mee, Wright……Mon petit doigt me dit que Arsenal n’a jamais été violenté comme ça depuis des années…

  19. Ainsi le sieur Wenger à rempiler une fois de plus, le board d’Arsenal n’avait pas d’autre solution quoique…

    Wenger est un malin, ça fait des années qui préparent son équipe sur le plan physique pour finir en trombe. Il sait que les équipes et le jeu quelles produisent n’ont pas le niveau pour jouer en Champions League la victoire finale, il dit au revoir dès les huitièmes et se concentre sur le champ, Arsenal aligne victoire sur victoire et se qualifie pour la Champions. Cette saison, il a failli récidiver une fois de plus, mais a échoué pour un petit point…

    Wenger va essayer de rattraper le manque à gagner sur les transferts et jouer le champ à fond pour pouvoir revenir en Champions, de toute façon, il tient le club en otage, il a baisé royalement tous les fans, heureusement, je ne suis pas sup d’Arsenal…

Laisser un commentaire