Top 50. Tottenham Hotspur. 40/31

Les 50 joueurs qui ont marqué l’histoire du club de Tottenham Hotspur.

 

 

40/     Ray Clemence

Clemence dispute la majeure partie de sa carrière sous le maillot de Liverpool, mais il connait une deuxième jeunesse sous la  tunique de Tottenham, un des meilleurs gardiens du royaume.

 

39/     Sol Campbell

Défenseur rugueux et appliqué, bon de la tête, Campbell joue une dizaine d’années sous le maillot des Spurs puis rejoint l’ennemi Arsenal, un passage mal vécut par certains fans de WHL.

 

 

38/     Peter Baker

Plus de 300 rencontres en treize années sous la tunique blanche pour ce défenseur. Baker était une rampe de lancement pour ses coéquipiers, mais il ne participait peu au jeu,  sentinelle constante en défense.

 

37/ Dele Alli

Dele Alli est un joueur qui mérite d’être déjà en bonne place dans un tel classement, car de par son style de jeu, il renoue avec la tradition, reste à savoir si le joueur va garder son niveau de jeu et rester aux Spurs…

 

36/     Alan Mullery

Milieu émérite des lillywhites durant une dizaine d’années, élément incontournable, bon technicien, joueur international, il guide ses troupes à la victoire en Coupe de l’Uefa en 1972.

 

35/     Mark Falco

Attaquant efficace, ni ailier, ni axial, Falco évoluait au centre et sur les ailes en fonction du schéma tactique du jour, et ce, durant une dizaine d’années à WHL. Falco, joueur puissant, il jouait aussi en soutien de ses coéquipiers.

 

34/     Clive Allen 

Quatre saisons seulement pour cet attaquant, vif, travailleur, il laisse une carte de 105/60 et signe pour Bordeaux puis revient en Angleterre. Clive Allen revient à Tottenham et intégre le staff technique.

 

33/     Cliff Jones

Dix saisons au sein de l’attaque des lilywhites. Jones laisse une carte de  318/135 alors qu’il était en concurrence avec Bobby Smith et Jimmy Greaves.

 

32/     John White

Milieu droit, John White devient rapidement un élément clé des Spurs des sixties. Il décède à l’âge de vingt-sept-ans frappé par la foudre, ce qui provoque une onde de choc énorme dans le club, l’effectif, les travées de WHL et en Angleterre.

 

31/     Darren Anderton

Joueur longiligne et bon technicien, Anderton traverse les années quatre-vingt-dix et deux mille à WHL, une des rares satisfactions des Spurs qui coïncide avec un retrait du club des premières places du championnat.

 

admin

15 Comments

  1. Alex va trouver Dele Alli bureaucratique et pas suffisamment spirituel mais quoi qu’on en pense le bonhomme a du talent. Ok c’est du football moderne , c’est bien calibré mais la frappe du balle du mec… Ce serait bien qu’il reste longtemps dans ce club.

    Bon après c’est Alex… :0)

    • Je serais d’assez mauvaise foi en lui déniant du talent, il en a! Mais honnêtement je ne m’attendais pas à le voir cité.

      Il n’emporte toutefois pas toute mon adhésion – comportements de diva, mentalité sur terrain discutable, joueur quelques-fois agaçant…………… S’il pouvait d’un peu plus se concentrer sur le jeu, son jeu : je serais aux anges :o)

      • Et puis il a un parcours assez percutant. Sans compter que la propagande à son endroit est tout de même assez modeste comparé à d’autres « monstres médiatiques » non ?

        On dira ce que l’on voudra mais il s’inscrit dans la lignée du joueur anglo-saxon : pas de fioriture mais complet sans être particulièrement « enchanteur ». Le registre est un peu différent mais faut-il brûler les Overath et autres Netzer ? Ah vaste débat…

        Il a 21 ans. Il y a 30 ans on aurait été encore plus sévère sur sa « maturité » mais 21 ans en 2017 c’est être un gamin…

        • Brûler un Netzer? Alors là et pour ma part sûrement pas!

          21 ans? Je le croyais plus âgé…………… Puisse-t-il rester sur les meilleurs rails possible, ainsi.

          Propagande? Je n’y ai pas vraiment prêté attention, ceci dit : la presse anglaise aime tant à s’enflammer…?

          • D’ailleurs finalement je le trouve « enchanteur ». Sa technique est contenue. Il pourrait être plus « percutant » mais son jeu le lui interdit. Il a les qualités d’un milieu de terrain parfois très offensif sans pourtant explorer tout l’étendu de son potentiel.

            Bah oui on en parle mais pas plus que ça… on est loin du délire des Pogba et autre Owen ( en son temps)… D’ailleurs il n’intéresse pas beaucoup les mass medias ( hormis britanniques et encore)… j’ai l’impression qu’une bonne étoile veille. Il me semble mature. Il faut le laisser dans son coin. Le cadre de son club semble lui convenir parfaitement.

    • Dele Alli est à l’image du foot actuel, mais rien ne dit qu’il va continuer sur cette voie, peut-être va-t-il se perdre ou continuer en étant meilleur….. je l’ai tout de même vu faire certaines choses qui en font un sacré joueur…

      • Ah oui c’est un phénomène je n’ai pas peur de le dire. Il est quand même très jeune le bougre. Tant qu’il ne prend 10 kg de muscle il sera encore un peu « élastique ». Franchement c’est un petit miracle pour le football anglais qui en avait bien besoin…

        D’ailleurs avis complètement HS : quand je vois Lampard ou Gerrard j’ai l’impression de voir des américains jouer et non pas des british c’est bizarre…

        Alex préfère Hoddle ou même Gascoigne :0)

        Harry Kane dans le classement non ?

        • Je t’avoue en avoir visionné quelques images à l’instant, des highlights……….

          Je me méfie toujours de ces espèces de bests-of……………mais là, effectivement (au passage, vous avez bien fait de le défendre) : je dois bien concéder qu’on a affaire à un client, oui : ce joueur a une classe certaine, bien davantage que du simple « talent »!

          • Gascoigne? Il devait vraiment être une horreur à affronter… Complet, dynamique, agressif, travailleur, incisif, technique même……………… Quel phénomène…

            Mais j’y préfère l’élégance un peu trouble de Hoddle, oui :op

            • Finalement t’es un cérébral à la Barbier et son Platini chérie te voilà démasqué :0)

              Je plaisante mais le Dele a un truc en plus. Cela m’a sauté aux yeux le premier match que j’ai vu de lui. Bon en revanche un Euro assez anecdotique dans mes mémoires ( elle flanche je peux me tromper).

              Surprenant : Platini fan de Hoddle et ce dernier était respecté en Angleterre mais pas aimé comme un Gascoigne. Avec les best of d’internet la tendance semble s’équilibrer quelque peu… Et si Hoddle était trop connoté « aristocrate du jeu » ? En équipe nationale Paul semble être devant mais la possibilité que je dise une erreur est également à prendre en considération.

              • Cérébral? Tu parles comme ma femme ;o)

                Je l’ai déjà confessé : horriblement cérébral, oui…d’où ma fascination pour les instinctifs, va savoir? Bref…

                Non, Dele : vous avez raison, vraiment au temps pour moi sur ce coup-là.

                Gazza avait déjà bien plus le genre de l’Anglais moyen que Hoddle, un début d’explication peut-être?

        • Cosmo, je trouvais pour ma part en Gerrard la quintessence du style « british » et de l’image que je m’en faisait: tête baissé, grosse frappe de balle, technique simple et rudimentaire mais efficace, dégaine de grand échalas un peu quelconque, leadership incroyable sur un terrain (pas en séléction certe…).

          Bref, mais pour ma part, Lampard ne m’a jamais vraiment impressioné. C’était un joueur qui devait beaucoup à une condition physique monstrueuse (enchainer 3 saison complétes en jouant tout les matchs de championnat… Pas donné à tout le Monde !)

          • Possible pour Gerrard mais indépendamment du style de joueur lui et son acolyte me font penser à des américains je ne sais pas pourquoi…

            Si Alex passe par là il explicitera la notion de « box to box » ( terme qu’il n’aime pas trop d’ailleurs) et qui désigne de manière très particulière le jeu du milieu de Liverpool..

            Lampard ? J’aime bien ( d’ailleurs j’apprécie les deux joueurs). Un buteur , type assez intelligent , a eu sa bonne période voilà…

            Mais Gerrard Lampard j’ai l’impression d’y voir du storytelling US mais je suis peut-être parano…

Laisser un commentaire